www.nutritionholistique.com - Intolérances
www.nutritionholistique.com - Nourritures de Vie
Les Hypersensibilités ou Intolérances alimentaires.

L’intolérance alimentaire correspond à une rupture d’équilibre de la tolérance immunitaire au niveau de l’intestin grêle suite à une réaction inflammatoire vis-à-vis de protéines alimentaires non reconnues (gliadine de blé transformé, caséine de lait glyquée* par la conservation UHT) 
*la glycation est la modification de structure d’une protéine suite à l’exposition à une haute température ( au-delà de 100°). Elle se « caramélise » en intégrant un glucide. Les parties noircies (appelées corps de Maillard) de la viande cuite au barbecue sont un exemple de glycation. Elles engendrent une réaction inflammatoire et oxydative. 
A l’état pathologique, il existe un passage exagéré de protéines alimentaires, on parle alors de perméabilité intestinale laissant passer des déchets bactériens et alimentaires à travers les jonctions distendues entre les entérocytes ( cellules de l'intestin). Il s’en suit une réaction immunitaire avec production d’anticorps spécifiques de l’inflammation : les IgG. 
Elles n’ont rien en commun avec la maladie coeliaque, maladie auto-immune avec destruction des cellules intestinales que l’on dépiste notamment par le dosage des IgA Anti-transglutaminase. 
Le caractère inflammatoire de ces hypersensibilités estconfirmé par une étude américaine : la consommation de gluten de blé déclenche chez tout le monde, la production de l’interleukine-10 spécifique de conflit immunitaire dans l’intestin et donc de perméabilité intestinale. 

L’inflammation digestive et les hypersensibilités alimentaires ont un grand impact au niveau digestif ( hyperperméabilité intestinale).

Ces hypersensibilités alimentaires occasionnent des symptômes digestifs (colite, diarrhée ou constipation) mais le plus souvent des signes cliniques atypiques comme les migraines, les aphtes, la fatigue chronique, l’acné, l’insomnie, l’anxiété, la dépression, l’hyperactivité, l’autisme, les douleurs musculaires ou articulaires, les infections à répétition, l’obésité et le diabète mais aussi l’endométriose dont les poussées inflammatoires douloureuses lors des règles sont nettement améliorées par l’éviction du gluten.


Lhyperperméabilité intestinale est source de troubles de malabsorption des nutriments, d'intolérances, d'allergies et de maladies auto-immunes. 

Une nutrithérapie spécifique et sur-mesure est recommandée,selon l'état inflammatoire et le potentiel de guérison de l'organisme.